Geschiedenis

La ferme « De Grote Geere » date du 17ème siècle (± 1670). Aux yeux des habitants de Walcheren, De Grote Geere était une ferme de moyenne envergure, d'une superficie de 35 à 45 ha. À l'automne de 1944, avant la libération de Walcheren, la majeure partie de l'île fut inondée en raison du bombardement des digues de mer. Les bâtisses de De Grote Geere ne furent pas épargnées. Durant la deuxième moitié du 20e siècle, la ferme fut en majorité reconstruite, mais son imposante grange souffrit énormément de l'impact de l'eau salée de la mer. C'est pourquoi l'on décida en 2015 de pratiquement rénover toute la grange et de tenir compte, dans la mesure du possible, de sa forme authentique. Aujourd'hui, la maison d'habitation et la grange forment à nouveau un tout, tel qu'il existe depuis près de 350 ans ! Dans les années '80 du siècle dernier, les fermes de Walcheren ont été agrandies par le biais du regroupement de différentes fermes en une seule ferme plus grande et entièrement neuve. C'est le même sort qu'a connu « De Grote Geere ». Les terres en furent achetées par d'autres agriculteurs de la région, et la ferme elle-même fut transformée en maison d'habitation.

boerderij-degrotegeere-oostkapelle-20eeuw
oostkapelle-geschiedenis
strand-19eeuw-domburg
degrotegeere-oostkapelle-pachter-pieter-sanderse

Le nom « De Grote Geere »

Il y a plusieurs siècles, les routes qui traversaient le polder n'étaient pas droites (contrairement, par exemple, à celles qui ont été aménagées dans la zone de polders entourant la Zuiderzee et celles du polder du Nord-Est et du Flevopolder). Ces routes furent principalement construites sur les zones les plus élevées de l'île. Par conséquent, elles sont sinueuses. Des routes sinueuses signifient naturellement des terrains avoisinants sinueux. La photo détaillée de De Grote Geere montre bien que la ferme se situe dans le coin d'une parcelle rectangulaire, et plus précisément à l'angle de la Noordweg et de la Wijkhuijsweg. Cette situation pose problème aux agriculteurs. En effet, pendant le labour ou le semis, ils sont confrontés à un long morceau qui raccourcit de plus en plus, pour se terminer en pointe. Depuis toujours, à Walcheren, l'on désigne cette forme de terrain en pointe par le mot « gêêre ». Étant donné que, en zélandais - le dialecte de la province de Zélande - le « g » se prononce souvent « h », on obtient « hêêre ». Pour les habitants de Walcheren, la parcelle sur laquelle se trouve la ferme est une parcelle assez grande. Elle a donné son nom à la ferme : De Grôôte Gêêre (« le grand morceau de terrain en pointe »), qui a ensuite été « modernisé » en De Grote Geere. Un autre aspect intéressant est l'existence de nombreuses maisons de campagne, construites dans les environs d'Oostkapelle, comme Iepenoord, située en face de la ferme. En zélandais, les habitants de ces maisons de campagne étaient appelés « hrôôte heren » (grands messieurs). Le fermier de De Grote Geere était donc, lui aussi, un « grand monsieur », et pouvait donc se mesurer aux habitants des maisons de campagne environnantes.

En face de De Grote Geere, le long de la Noordweg, l'on découvre une parcelle de terrain plus petite, consistant, elle aussi, en un triangle. Il n'est donc pas étonnant que la maison bâtie sur cette parcelle s'appelle « De Kleine Geere ».

kavelsdegrotegeere
degrotegeere-oostkapelle-20eeuw